Pertinent, fiable et performant, le transport par câble permettrait de relier Francheville à Lyon en moins de 30 minutes, dans des délais de réalisation et un budget optimisés.

Le projet sera soumis à concertation préalable de mi-novembre 2021 à mi-février 2022 afin de soumettre à l’avis des citoyens l’opportunité du projet, les hypothèses de tracé ainsi que les principes d’insertion des stations et pylônes.

La concertation préalable, moment privilégié d’infor­mation et de dialogue, sera l’occasion de recueillir les avis des habitants sur le projet et les variantes retenues.

Plusieurs hypothèses de fuseaux sont envisagées pour relier Francheville à Lyon en desservant les communes de la Mulatière et Sainte-Foy-lès-Lyon avec 3 hypothèses de terminus : secteurs de Gerland, Perrache et Jean Jaurès.

Afin de veiller à la transparence des informations et à la qualité des échanges, le SYTRAL a choisi de placer cette concertation sous l’égide de deux garants désignés par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). La mission de la CNDP, autorité indépendante, est d’informer les citoyens et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte.

Bruno Bernard, président du SYTRAL, présente le projet et les enjeux de la concertation annoncée

Partager cet article

Partager sur Google+

Il y a 6 commentaires Ajoutez le vôtre

  • STEINER HENRI le 23 juin 2021 11h10

    a suivre espérant qu’il n’ aura pas de gène pour les fidésiens

  • Chen norris le 18 juin 2021 13h58

    En plus d’être plus énergivore à l’utilisation qu’un simple tramway ou métro (soulever une cabine de plusieurs tonnes nécessite une puissance bien plus importante que celle qu’on déploierait pour faire rouler un tramway ou un métro) et aussi plus cher à l’entretien (moteurs, système de câbles, …), ce projet risque de défigurer totalement le paysage.

    Dans les années 70, monsieur Pradel a massacré le cours de Verdun en y faisant passer l’autoroute, vous risquez d’en faire de même, mais à une toute autre échelle puisque que c’est Francheville, Ste Foy, La Mulatière et Lyon qui seront défigurées.

    J’espère vraiment de tout cœur que ce projet sera abandonné au profit d’un autre plus responsable comme par exemple l’allongement de lignes de métro (qui serait effectivement plus coûteux).

  • kremeurt bernard le 16 juin 2021 15h50

    bonjour Madame Monsieur. Je suis bien embêté par les traces du téléphérique de toutes mes fenêtres je vais avoir vue sur ce moyen de transport.

  • Saillard Daniel le 8 juin 2021 23h46

    Bonsoir,
    Je pense qu’en rapport aux décisions de la mandature précédente,la réalisation du métro ligne E est prioritaire plutôt qu’un moyen de transport par câble très inesthétique et de plus nettement moins capacitaire en nombre de personnes transportées,j’espère vivement que ce projet de téléphérique soit abandonné,encore une fausse bonne idée des écologistes.

  • Dubost/Jean-Paul le 8 juin 2021 14h01

    Très pratique

  • Ana le 7 juin 2021 21h17

    Le point de départ de ce téléphérique est mal choisi, la gare de Francheville n’est pas le lieu le plus pertinent car ce mode de transport aura beaucoup de mal à capter des usagers venant de Brindas, Messimy, voire de plus loin parce qu’il n’y aura pas assez de places pour stationner et que si d’aventure des habitants hors métropole décident d’emprunter ce téléphérique, la circulation de transit dans le bourg de Francheville le Haut va croître et générer des embouteillages. C’est au voisinage du fort du Bruissin que ce téléphérique devrait partir car il y a de l’espace pour la création d’un parking relais et que la ligne C20E verrait son usage renforcé en direction de ce terminus.