Au tour de la station de métro Charpennes ! Après Hôtel de Ville et Part-Dieu, cette station de correspondance entre les lignes A et B est en travaux depuis fin mars.

Inaugurée en 1978, elle accueille 16 000 000 voyages annuels.

L’agence Metropolis Architectes Associés a travaillé sur la couleur et la variation de sa densité : le rouge pour la ligne A, le bleu pour la ligne B et le blanc. Cette dernière apportera unité et luminosité et créera des dégradés qui annonceront les entrées, sorties ou changements de direction. Ce travail chromatique permettra à tous les usagers de se repérer facilement dans la station.

Ces travaux de rénovation, qui concernent l’ensemble de la station, s’achèveront au cours du dernier trimestre 2016 et n’engendreront pas d’impact sur l’exploitation.

Après Charpennes, ce sera la station de Bellecour qui entamera sa métamorphose à l’été 2016.

 

Partager sur Google+

Il y a 4 commentaires Ajoutez le vôtre

  • LOLA Black le 18 avril 2016 23h38

    J’espere que la station Charpenne sera moin moche que celui de la Part-Dieu

  • LEITE YOAN le 11 avril 2016 11h56

    Bonjour je profite de cet article en rapport avec le métro pour poser ma question.
    J’aurais aimé savoir pourquoi les nouvelles rames du métro D rénovées n’ont pas le logo ( M ) (depuis atoubus), mais il a l’ancien logo métro tcl ?
    Et de même pour les nouveaux bus tcl, pourquoi n’ont-ils pas le logo ( BUS ) ?
    Cordialement

  • PATOT Norbert le 4 avril 2016 17h02

    Les bandeaux lumineux comportant le nom de la station seront-ils moins éblouissants qu’à Hôtel-de-ville ? Celui qui est présenté en queue de quai est-il un bandeau test? Il présente des améliorations tel que : éclairage moins éblouissant, caractères plus gras.
    Comme la plupart des malvoyants les caractères blancs et gras sur fonds noir me conviendraient mieux. Pour le nom de la station: CHARPENNES CHARLES HERNU.

  • CATHERIN Jean-Claude le 4 avril 2016 10h49

    Un cheminement à la couleur est une bonne idée;encore faudrait-il que cette norme soit la meme partout ou c’est possible.Qu’en est-il de faciliter la mobilité des PMR et des mal-voyants?
    Jean-Claude Catherin

Revenir en haut de page