Depuis 2009, la loi impose à tous les employeurs de rembourser à leurs salariés 50 % des frais de transport. Ce dispositif s’applique à toutes les entreprises (publiques et privées), quelle que soit leur taille et pour tous les réseaux : Libellule, Cars du Rhône, TCL ou encore TER !

Le point avec Valérie Guillou, directrice de l’exploitation du SYTRAL.

Partager sur Google+

Il y a 6 commentaires Ajoutez le vôtre

  • Garnier Jean-Louis le 4 novembre 2016 11h51

    Mauvais choix !
    Cette disposition a été décidée hâtivement par Nicolas Sarkozy à un moment où le prix du pétrole flambait à 150 dollars le baril ; il est depuis retombé en dessous de 50 dollars le baril, mais la taxe est toujours là.
    Cette mesure contribue à alourdir les charges des entreprises, alors qu’il faudrait les alléger, et donc cela aggrave le chômage.
    On ne voit pas bien pourquoi le coût du transport public devrait être supporté par les entreprises. Si les élus veulent développer le transport public, pourquoi ne l’assument-ils pas (sur leur budget) ?

    • mobiles@sytral.fr le 9 novembre 2016 17h32

      Bonjour,

      Le système français est conçu sur la logique suivante : les transports et le monde économique entretiennent un cercle vertueux. Les entreprises ont besoin de transports efficaces pour leurs salariés, il est donc logique qu’ils contribuent à leur financement. Les investissements du secteur bénéficient en retour au dynamisme économique.

      Cordialement

  • Dumas Nadège le 2 novembre 2016 20h43

    Je travaille à temps partiel, mon employeur me rembourse moins que la moitié de mon abonnement car il déduit mes jours non travaillés de la prime. Est-ce que prévoit la loi ?

    • mobiles@sytral.fr le 9 novembre 2016 17h33

      Bonjour,
      C’est en effet ce que prévoit la loi : un remboursement à 50 % pour un temps complet et une décote pour les temps partiels.
      Cordialement

  • PAUL Gabriel le 2 novembre 2016 10h13

    Rhônexpress à qui le SYTRAL délègue jusque en 2038 la desserte du site de St Exupéry n’est pas cité dans votre liste.
    Les salariés travaillant à la gare, l’aéroport, la zone de fret, et sur les zones de chalandise peuvent-ils bénéficier de cette participation employeur.

Revenir en haut de page