Vous avez-vu double, fin juillet, sur la ligne D ? Tout à fait normal, c’était un test !

Le SYTRAL a expérimenté sur la ligne D, l’exploitation d’un train composé de 4 voitures, contre 2 habituellement. Les utilisateurs de la ligne ont vu circuler un train long de 72 mètres, pouvant accueillir 750 voyageurs !

Ces essais menés en conditions réelles, avec passagers, complètent les tests préliminaires réalisés depuis 18 mois la nuit sur le réseau. Il s’agit de répondre à la hausse de fréquentation du métro (près de 20% depuis 2009) et aux besoins futurs dans le cadre du projet « Avenir Métro ».

Objectif : augmenter la capacité aux heures de pointe des lignes B (+ 40%), D (+ 15%) et A (+ 12%).

Le point en vidéo avec Eric Vigent, chef de projet.

 

Partager sur Google+

Il y a 8 commentaires Ajoutez le vôtre

  • PAUL Gabriel le 26 septembre 2016 14h45

    Bonjour
    Vous annoncer 750 personnes par rame avec 4 voitures par rame mais comment faites vous votre calcul ?
    Il est évident que le nombre de places assises doubles en passant de 2 à 4 voitures par rame. Mais pour le nombre de personnes debout, faites vous votre calcul avec 4 personnes au mètre carré, ou 5 au m2, voir 6 au m2 dans le cas maxi?

    Autre question : le faite de passer de 2 voitures par rame à 4 voitures par rames aura t’il une incidence sur la fréquence maxi soit une rame toutes le 90 secondes ou 40 rames à l’heure par sens?

  • Badaoui Karim le 1 septembre 2016 19h19

    Bonjour! Cette arrivée de double-rames est plus qu’attendue! Le prolongement de la ligne B ne s’est ni accompagnée de cette possibilité, ni d’une automatisation permettant un cadencement plus important. Résultat : une augmentation forte du nombre de passagers! Le matin à la station debourg en direction de charpennes il n’est déjà plus possible de s’asseoir ! Pourquoi attendre 2019 alors qu’il y a urgence! La ville de Lyon a elle aussi Gagné près de 50.000 habitants sur ces 10 dernières années et les projets de développement ne sont pas prêts de s’arrêter…

  • DARONNAT Valentin le 1 septembre 2016 12h51

    Bonne nouvelle que ce doublement de capacité ! (surtout lorsqu’il y a une interruption de service et des quais qui se remplissent).
    Une augmentation de la fréquence sur la ligne D n’est effectivement pas nécessaire mais une automatisation de la lignes B devient urgente surtout en périodes de vacances où les fréquences sont, pour le coup, beaucoup trop rares !
    Faut-il vraiment attendre la création du prolongement aux hôpitaux Sud pour ADAPTER TOUTE la ligne plutôt que réaliser l’automatisation AVANT et construire une simple prolongation dans les mêmes standards ?

  • BOVAGNET-MIGNON JACQUES le 1 septembre 2016 12h41

    super idée pour la ligne D bien chargée en effet aux heures de pointe !!
    pour les lignes A et B l’augmentation de la capacité est-elle aussi prévue en rajoutant une voiture ou en augmentant la fréquence (ou les 2) ??
    Cordialement

  • Garnier Jean-Louis le 1 septembre 2016 11h49

    Où en est l’automatisation des lignes A et B ?
    L’automatisation permet une meilleure fréquence : davantage de trains, plus souvent.
    C’est mieux pour l’usager.
    Les conducteurs doivent pouvoir être convertis vers les lignes de surface, bus et tramway.

    • mobiles@sytral.fr le 1 septembre 2016 12h04

      Bonjour,

      Il n’est pas prévu que la ligne A soit automatisée pour l’instant.
      L’automatisation intégrale de la ligne B interviendra après la mise en service du prolongement aux hôpitaux Sud, prévue à horizon 2023.

      Cordialement

  • Garnier Jean-Louis le 1 septembre 2016 11h40

    Ne vaudrait-il pas mieux dans un premier temps augmenter la fréquence plutôt que la capacité ? (plutôt des trains de 2 voitures chaque 3 minutes que des trains de 4 voitures chaque 6 minutes)

    • mobiles@sytral.fr le 1 septembre 2016 11h47

      Bonjour,

      La fréquence minimale, en heures de pointe, est inférieure à 2 minutes et ce test spécifique concernait la capacité.

      Cordialement

Revenir en haut de page