Le SYTRAL mettra en service dès l’été 2019 deux navettes autonomes TCL pour desservir quotidiennement le quartier en développement autour du Groupama Stadium à Décines. Pleinement intégrées au réseau TCL, les navettes offriront une connexion directe entre la station Décines Grand Large de la ligne T3 et le Groupama Stadium. Pour la première fois en France, les véhicules circuleront en milieu urbain sur la voirie, aux côtés des voitures. Ils franchiront quatre carrefours à feux tricolores dont un rond-point sur une distance de 1.350 km.

Depuis janvier 2019, une phase d’essais a été lancée sur le site de Transpolis, « ville-laboratoire » unique en Europe entièrement dédiée à la mobilité, qui permet de réaliser des tests grandeur nature.

Après la première expérimentation mondiale d’une navette électrique autonome, Navly, à Confluence en 2016 et le lancement de la navette MIA pour la desserte de la ZAC des Gaulnes, le SYTRAL confirme sa place de pionner en matière de nouvelles mobilités.

LE PROJET EN CHIFFRES

Capacité : 15 places dont 11 assises
Vitesse : 18 km/h
Autonomie : 7 à 9h
Coût d’acquisition des 2 navettes : 487 000€ (financés par le projet européen)
Fréquence : toutes les 15 minutes en heure de pointe
Temps de parcours : 15’
Distance de la ligne : 1350 m
Coût : gratuit pendant la durée de l’expérimentation
2 stations : Décines Grand Large et Parc OL
Expérimentation de 2 ans renouvelable

Partager cet article

Partager sur Google+

Il y a 2 commentaires Ajoutez le vôtre

  • PAUL Gabriel le 14 avril 2019 10h45

    Je pense que ce type de navette sans chauffeur ne tombe pas sous le coup du monopole de RHONEXPRESS. Elle pourrait desservir St Exupéry à partir de n’importe quel point de la Métropole de Lyon.

    Dommage que la desserte de ST Exupéry à partir de la Métropole n’ai pas suivi les performances d’EsyJet et autres compagnies aériennes.
    Je pense aussi que sans le monopole de RHONEXPRESS, et avec une desserte TCL de ST Ex, par T3 et Bus, les performances d’EsyJet et autres compagnies, voir la gare SNCF de St Ex, auraient étés encore meilleur.

  • PAUL Gabriel le 3 avril 2019 14h51

    Bonjour
    Cette navette ne peut être qu’une solution provisoire

    La solution passe par le prolongement du tram T5 de Chassieu au Parc OL puis Décines et Meyzieu.

    Afin de satisfaire à ce nouveau besoin qui apparait suite au développement économique tout autour du Parc OL, (Pole médical, Kiné, Laboratoire, Centre de loisir, Hôtel, Domaine tertiaire, etc.…) la solution est une desserte par le tram T5.
    Avec une desserte transport en commun par le sud, le fonctionnement de l’infrastructure Parc OL serait bien amélioré les jours de match ou autres événements déplaçant plusieurs dizaines de milliers de personnes.
    Ce prolongement de T5 permettrais de rendre plus rentable cette mini ligne de tram.
    Cette liaison permettrait de relier deux grandes structures événementielles (Stade et Eurexpo) qui sont complémentaires et un vrai service public pour Chassieu 10.000 habitants qui ne couterait pas 1200millions d’euros comme le projet de ligne E.
    Cette extension de T5 permettrait également la création de parques relais (Un en bout du Boulevard du Raquin l’autre au Parc OL) pour les automobiles en provenance de Genas, Colombier-Saugnieu, et le Nord Isère.

    Le prolongement de T5 à partir du Rond-point René Cassin pourrait se faire, Avenue du Dauphiné, Chemin du Trêve, Boulevard du Raquin, arrivée coté sud du stade. (Création de 3 à 5 arrêts entre le Rond-point René Cassin et le Parc OL).
    Puis suivre les voies de la ligne T3 pour une rame sur deux jusqu’a Meyzieu, et une rame sur deux jusqu’a Vaulx-la-soie (ce qui permettrait aux populations de Meyzieu Décines et Vaulx et est lyonnais de rendre plus facilement dans le sud de la métropole « T2, T6, Métro D »).
    Cela permettrait également un accès transport en commun à St Ex pour Eurexpo comme le réclame Mr Olivier GINON

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page