La pub numérique dans le métro, c’est fini ! Vous l’avez sans doute remarqué : depuis le 1er avril, les écrans numériques sont éteints pour de bon et disparaissent progressivement du paysage des stations. Si vous en doutiez encore, non, ce n’est pas un poisson d’avril … 

Moins de pollution visuelle et de consommations énergétiques, et plus d’espace pour l’art et la culture sur le réseau TCL. Tout comme les deux stations du prolongement du métro B, 4 stations du métro A bientôt rénovées ne disposeront pas non plus d’emplacements publicitaires.  

Et moins de recettes financières, aussi ? Même pas ! La redevance minimale garantie par le nouveau contrat publicitaire est supérieure d’1M€ par rapport à la précédente, malgré la disparition des supports numériques. 

Partager cet article

Partager sur Google+

Il y a 1 commentaire Ajoutez le vôtre

  • Chouleur Nicolas le 23 avril 2024 19h07

    Merci, enfin un décision intelligente. En premier lieux ces écrans n’auraient jamais dû être autorisés, mais bon, mieux vaut tard que jamais!

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page