J’ai tenu à présider le SYTRAL car les mobilités sont un enjeu essentiel pour nos territoires.
En 2019, les grands lyonnais ont subi, 40 jours durant, des pics de pollution de l’air bien au-delà des seuils critiques. Notre priorité est bien de proposer une alternative solide, crédible et efficace à la voiture individuelle.

Offrir une alternative à la voiture en transport en commun, complétée par le développement du vélo ou encore de l’autopartage, c’est aussi permettre à des foyers d’abandonner une voiture et de faire des économies importantes, en plus de réduire la pollution de l’air.
Enfin, le développement des transports en commun est le moyen le plus efficace de réduire les inégalités territoriales et sociales.

Ensemble, je souhaite que nous lancions un vaste plan d’investissement. Lors du mandat précédent, 1,1 milliard d’euros ont été investis. Pour ce mandat, notre objectif est de passer à un investissement de l’ordre de 2,5 à 3 milliards d’euro autour de plusieurs axes :

– L’amélioration de 20% de l’offre bus à mi-mandat, le développement des sites propres et de la priorité aux feux pour augmenter la vitesse commerciale, l’augmentation des fréquences et amplitudes horaires, l’amélioration des dessertes des zones d’activités ou encore la mise en place de navettes express.

– Nous souhaitons réaliser 60 km de nouvelles lignes fortes en BHNS – bus à haut niveau de service – et en tramway : lignes de tram T6 nord à Villeurbanne, tram entre Part Dieu et Bellecour, ligne A8, rocade périphérique à l’Est, en commençant par les parties Sud et Nord.

– Nous souhaitons aussi innover en étudiant le lancement de télécabines. Ce moyen de déplacement, innovant, peut nous permettre de répondre aux caractéristiques de certains territoires et être efficient sur les collines ou pour franchir la Saône et le Rhône. Par exemple entre Francheville, Sainte Foy les Lyon et Lyon.

– Enfin, nous allons lancer des investissements pour les 10/15 ans qui viennent : le Réseau Express Métropolitain et un plan métro.

En plus de cette accélération des investissements, nous aurons l’occasion de débattre rapidement de la tarification avec la volonté d’une gratuité au 1/1/21 pour les plus démunis ainsi que pour les enfants de moins de 11 ans, une baisse significative des abonnements pour les étudiants ou encore une tarification unique SNCF – TCL.

Enfin, je souhaite une gouvernance du SYTRAL beaucoup plus collégiale qui s’appuie sur toutes les compétences, sur tous les territoires.

Bruno BERNARD

Président

Partager cet article

Partager sur Google+

Il y a 7 commentaires Ajoutez le vôtre

  • Ben Ka le 11 septembre 2020 11h40

    Bonjour,

    Soyez surtout à l’écoute, lors de ce mandat, de la population lyonnaise concernant les besoins en transport via des solutions pérennes et efficaces. A ce jour, le métro est la meilleure réponse à ces besoins avec la création de nouvelles lignes (E est-ouest) et le prolongement des lignes existantes (A vers Oullins et Meyzieu, B vers Caluire, C vers Rilleux et D vers le campus Ouest et vers le BUS).
    Ainsi qu’un réseau extra-métropolitain type RER.
    Le téléphérique est une pollution visuelle qui sera difficilement acceptable pour les amoureux de notre belle et magnifique ville !

    Bon courage pour votre mandat !

  • Fauvet lionel le 10 septembre 2020 18h32

    Et le remonte-vélos/piétons du tunnel de la rue terme dont on nous parle depuis au moins 3 mandatures et pour lequel on ne voit rien venir ?
    C’est bien jolie de faire des promesses pour appater les électeurs mais il ne faudrait pas les prendre pour des truffes !

  • Desrayaud Paul le 8 septembre 2020 10h27

    Etant piétons (pas le permis) , je suis heureux de cette implication de la nouvelle mandature dans le Sytral et ses connexions qui poursuit et amplifie significativement la politique de la précédente mandature.

    Si je puis permettre, ne pas oublier les liens avec les départements connexes et les grosses zones d’activités comme les Zones Industrielles et les Zones d’Activité comme St Quentin Fallavier où je me rends en bus en Transisère via l’A43, les bus en question EXP5 et EXP6 partent souvent vides de la Part-Dieu (y arrivent aussi vides).et je le prend à Mermoz Pinel qui est devenu un gros pôle (Tram + Metro). Il doit y avoir quelque chose à finaliser et éviter un trafic de bus Transisère un peu galère dans Lyon 3 et Lyon 8.

    J’espère aussi que la ligne TCL C26 ultra bondée qui serpente ici et là fera l’objet d’une refonte à la faveur de la mise en place du tramways.

    Enfin, limiter la voiture c’est bien, par contre le fait de réduire les voies aboutit à des bouchons qui font stagner la pollution fine en particulier sur l’axe Grand Clément – Gare de Villeurbanne, sur la route de Genas , sur l’avenue Paul Kruger (j’y suis installé depuis 2016 et j’ai pu voir l’évolution négative).

    Le complexe de circulations de la gare de Villeurbanne (voiture, tram, vélo et piétons + intermarché ) est devenu un vrai enfer pour les parents et leur enfants. Et que dire de leur nounous qui doivent affronter des automobilistes qui essaient de forcer le passage l’air de rien. A la pollution des poumons on a donc en plus une pollution par le stress (bruit, danger). On a malheureusement subi de gros accident de jeunes enfant.

    Je pense qu’il y a une réflexion à mener pour apaiser des lieux comme gare de Villeurbanne en prenant en compte toutes les pollutions (sonores, stress et bien entendu la problématique de l’air que nous respirons).

    en vous souhaitons bonne lecture et une belle réussite pour ce premier mandat qui profitera à tous.

  • Aster / Oide le 7 septembre 2020 23h17

    Souhaitons aussi que la loi LOM puisse faire en sorte que l’expression des besoins des communautés de communes du Rhône puissent être entendues par le tout nouveau SYTRAL qui prendra ses fonctions au 01/01/2021.

  • Aster / Oide le 7 septembre 2020 23h11

    Il faudra aussi penser à développer et augmenter l’offre TC aux portes de la métropole, exemple la ligne 118.

  • CASTIEL Gérard le 7 septembre 2020 22h13

    Bonjour,
    Est-il vraiment judicieux de financer une ligne telle que Rhônexpress, qui coûte chère et qui utilise la même emprise jusqu’à Meyzieu que la ligne T3, ….et qui fait presque donc doublon ?

  • Badaoui Karim le 7 septembre 2020 18h55

    Bonjour
    Est ce que vous allez avant d’engager ces démarches revoir la cohérence globale du réseau de transports en commun :
    – lignes de bus bondées en heure de pointe alors que d’autres non
    – zones de l’agglomération peu couvertes et imposent à des habitant d’utiliser leur voiture?
    – connection entre plusieurs villes sans forcément avoir besoin de passer par Lyon centre ?
    Je m’étonne aussi qu’une agglomération qui compte un fleuve et une rivière ne réfléchisse pas à ce qui se fait à Copenhague avec des transports fluviaux intégrés aux transports en commun urbain.

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *