Depuis une dizaine d’années le SYTRAL insère une clause d’insertion dans ses marchés publics. Ce dispositif impose aux entreprises titulaires de recruter une partie de leurs effectifs parmi un vivier de personnes éloignées de l’emploi afin de favoriser leur réinsertion.

Un volontarisme social qui porte des résultats puisque entre 2004 et 2014 ce sont 360 000 heures de travail qui ont été effectuées par des travailleurs en insertion, soit l’équivalent de 21 temps plein pendant 10 ans !

Le SYTRAL vient de s’attacher les services d’un nouveau prestataire pour l’assister dans cette démarche et une ambition nouvelle se dessine.

Interviews croisées de Michal Burgat, directeur adjoint du développement du SYTRAL, et de Nadine Bazoge du cabinet CAP3SI, qui livrent leurs analyses complémentaires.

Partager sur Google+

Aucun commentaire pour l'instant
Ajoutez le vôtre

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page