La lutte contre le harcèlement sexiste sur le réseau TCL est une priorité. En 2015, des marches exploratoires avec un groupe de femmes ont été organisées afin de réaliser un diagnostic terrain.

Une première initiative a eu lieu sur la ligne de bus 7 et C14 et sera renouvelée prochainement sur la ligne C12. Les ambassadrices ont formulé des propositions concrètes qui sont mises en œuvre progressivement.

Du 28 janvier au 10 mars 2017, une campagne de communication est déployée pour contribuer à renforcer la sécurité des femmes. Le 8 mars, une action de terrain sera organisée à gare de Vaise, Laurent Bonnevay et Part-Dieu.

Parallèlement 5 000 autocollants « on vous protège ! » seront posés de manière pérenne sur le réseau. Ils rappellent que plus de 6 200 caméras de vidéosurveillance permettent de prévenir des agressions et d’identifier les auteurs.

A bon entendeur….

Voici deux déclinaisons, animées pour les écrans i-tcl !

Partager sur Google+

Il y a 5 commentaires Ajoutez le vôtre

  • Patrice le 5 février 2017 13h42

    Bonjour,
    Je suis ravi que cela soit communiqué pour à la fois faire prendre conscience aux victimes (de tout genre) qu’elles ne sont pas seul.e.s face aux sexisme et aux agresseur.e.s que leurs actes sont interdits !
    Maintenant, je ne vois pas dans vos videos comment vous alerter…
    Merci encore !

  • sarah le 1 février 2017 19h49

    Je suis vraiment contente de voir que ces actes vont enfin être dénoncés et j’espère de tout cœur que cela permettra de faire changer les mentalités et d’éviter que tout le monde fasse comme si cela était normal!
    Il était temps… en 2017 il faut que ça cesse!! En espérant que cette initiative ne soit pas temporaire et que l’on veille à protéger les femmes de manière pérenne.

  • keita maité le 1 février 2017 15h17

    pourquoi avoir choisi des animaux pour visualiser votre campagne ? j’ai vu celle des loups prédateurs qui dans la nature font cela à une période donnée pour la reproduction. là, il s’agit de faits commis par des personnes, donc cela doit être représenté par des dessins à notre image.. n’ayez pas peur d’aller jusqu’au bout si vous voulez sensibiliser et dénoncer ces actes. quand cela se produit, la victime ne l’est pas par un animal.

    • mobiles@sytral.fr le 1 février 2017 16h12

      Bonjour,
      Merci de votre message.
      2 des 5 visuels de la campagne utilisent des expressions faisant référence à des images animales : « il agit en prédateur, nous réagissons » (avec une image de loups) et « il se conduit comme un porc, nous ne faisons pas l’autruche ». Ces références ont été choisies car elles parlent au plus grand nombre de manière efficace. Il existe 3 autres visuels (caméra, cactus et boulet) qui traitent du dispositif de vidéo protection et des acteurs mobilisés et des sanctions encourues.
      Le but de cette campagne est de sensibiliser tous les publics et de lutter contre ce phénomène inacceptable, cependant comme nous nous adressons à tous et dans un espace public nous prenons garde de ne pas choquer, notamment les plus jeunes. Pour autant, la priorité est bien de faire évoluer les mentalités, de garantir la sécurité des femmes et de permettre d’identifier et de faire sanctionner les délinquants.

      Cordialement

  • Céline le 1 février 2017 14h15

    J’ai eu la surprise de découvrir cette nouvelle campagne il y a 2 jours dans un bus. Excellente initiative ! Nommer les choses et les dénoncer est un grand pas en avant !

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page