L’animation est partout ! Dans la ville, dans la vie, sur les écrans… Elle est par définition dynamique, attractive, fascinante… car elle reproduit le mouvement de la vie. Vidéos, dessins, images de synthèse, graphismes, typographies… Tout s’anime pour nos besoins et notre plaisir !

Les chantiers animent la ville et la redessinent, c’est le cas de C3. Le projet implique de couper des arbres mais permet d’en replanter près de trois fois plus. Les quartiers, les aménagements, se renouvellent…

Les sondages du prolongement du métro B se poursuivent et le commissaire enquêteur vient de rendre un avis positif.

Nous venons de présenter le projet de construction du nouveau centre de maintenance bus de Perrache, qui s’intègre parfaitement dans son quartier…

Je vous propose de parcourir tous les sujets de ce mois de mars : tous témoignent de l’actualité « animée » des projets du SYTRAL.

Et pour présenter notre collectivité, nous venons de produire un petit film.

Je vous invite à découvrir, à commenter et à partager cette nouvelle édition de Mobiles !

Partager sur Google+

Il y a 4 commentaires Ajoutez le vôtre

  • PAUL Gabriel le 9 mars 2016 14h52

    Bonjour
    Capacité Tram
    La présentation vidéo du SYTRAL par Mme la Présidente m’inspire la réflexion suivante.

    Le journal « Le Progrès » dans sont édition du 14 février, souligne le succès de la desserte du Parc Olympique lyonnais par Tram spécial, en provenance de Part-Dieu Villette sud.
    Alors que 3000 personnes étés attendues sur cette liaison, c’est 5000 qui se présentent à chaque match. Ce mode de desserte est visiblement plébiscité pour se rendre au (Parc OL).

    La contre partie à ce succès est, qu’il faut plus de temps en fin de match pour évacuer les 5000 spectateurs. A ce jour, cette liaison est réalisée par des rames de 32mètres et des rames de 43mètres.
    La capacité de la rame de 32mètres, est de 201 personnes en mode standard, dont 48 assises. Le mode standard, c’est 4 personnes debout au mètre carré.
    En mode maxi utilisé pour la desserte (Parc OL), la capacité passe à 5 personnes au mètre carré, ce qui donne 239 personnes par rame.
    Pour les rames de 43mètres, c’est 287 personnes en mode standard, dont 71 assises.
    En mode maxi utilisé pour la desserte (Parc OL), cela donne, une capacité de 341 personnes par rame (+100 par rapport à une rame de 32mètres).

    Le sens de l’histoire veut que la demande clients pour le tramway va croissante, pour suivre se mouvement le SYTRAL, est déjà passé de rames de 32mètres à 43métres, en augmentant ainsi la capacité par rame de 40%.
    Afin de poursuivre et d’anticiper cette évolution, il faudrait que les futur rames de 43mètres aient un gabarit plus large, en passant de 2,40mètres de large à 2,55mètres.
    Ces rames de 2,55mètres, permettraient dans la configuration actuelle (71 places assises) d’augmenter la capacité de 8%.
    La capacité de ces nouvelles rames de 43mètres et 2,55mètres de large, serait de 311 personnes en mode standard dont 71 assises (soit + 24 personnes par rapport aux rames actuelles).
    En mode maxi utilisé pour la desserte (Parc OL), la capacité passerait par rame à 371 personnes (+30 personnes par rapport aux rames actuelles de 43mètres).
    Grace à cette augmentation de capacité l’évacuation des 5000 spectateurs en fin de match nécessiterait moins de rames et moins de temps.

    Dans d’autres configurations, sans augmenter le nombre de personnes transportées, ces rames de 2,55mètres de large, permettraient d’augmenter le confort et plus particulièrement le nombre de places assises.
    Ces rames de 2,55mètres de large peuvent circuler sur la ligne de tram T3, la largeur est identique à Rhônexpress.

    Interopérabilité avec le reste du réseau.
    L’ensemble des rames actuelles, de 2,40mètres de large sont équipées de marchepieds d’accès, en déport des caisses de 7centimètres.
    Lors ce qu’une rame est en station à quai l’espace entre la caisse et le quai varie de 9 à 11centimètres (ce qui fait qu’à l’arrêt l’espace entre le marchepied et le quai varie de 2 à 4centimètres).
    .
    Les rames de 2,55mètres de large (dont la caisse serait plus large de 7,5centimétres coté quai) avec un marchepied au ras de la caisse, pourraient circuler si nécessaire sur l’ensemble du réseau

    Les rames 2,55mètres de large ont un gabarit statique de 2,55mètres, un gabarit dynamique en virage maxi (rayon à 25mètres) de 2,90mètres (données consultables chez Alstom).
    A ce gabarit dynamique il faut ajouter une lame d’air de 0,15mètres nécessaire au croisement des rames et au passage d’une rame à proximité d’un obstacle.
    On obtient ainsi le Gabarit libre d’obstacle (G.L.O). Voir l’étude faite par le CERTU en novembre 2006.

    Afin de respecter le G.L.O, pour des rames de 2,55mètres de large, il faut que l’écartement entre les voies, soit au minimum égale ou supérieur en lignes droites à 1,135mètre, et en courbes à 1,485mètre.

    Après avoir effectué quelques mesures sur le terrain, ligne T4 et autres, j’ai constaté, que l’écart entre les voies, était toujours supérieur aux valeurs : 1,135mètre ligne droite et 1,485mètre courbes maxi.
    J’en déduis que des rames de 2,55mètres de large seraient interopérable avec le reste du réseau, et plus particulièrement avec la ligne T4 et les futurs développements du réseau T6.

  • citelis12 le 2 mars 2016 11h58

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si ça avance pour le tramway T6

    cordialement

    • mobiles@sytral.fr le 2 mars 2016 17h03

      Bonjour,
      Les études se poursuivent. La prochaine phase du projet est l’enquête publique, prévue au début de l’été (juin – juillet) 2016. La déclaration d’utilité publique et les premiers travaux préparatoires devraient intervenir fin 2016.
      Cordialement

  • Collectif VALVE le 1 mars 2016 10h37

    Bonjour,

    A quand, une véritable politique d’inter-modalité Transports en Commun – Vélo ?
    https://www.gart.org/content/download/27574/263932/file/Etude%20GART_Pratiques%20intermodalit%C3%A9%20velo-TC_Ao%C3%BBt%202015.pdf

    A quand, un petit article sur l’inter-modalité Transports en Commun – Vélo ?

    On en rêve !
    D’avance merci.

Revenir en haut de page