En vue du renouvellement de sa flotte de trolleybus, le SYTRAL engage des essais avec un trolleybus électrique bi-articulé. Prêté par le réseau de Lucerne en Suisse, l’impresionnant « lightram » du constructeur Hess, est à l’essai sur le réseau TCL du 30 mai au 3 juin.

24 mètres et 32 tonnes pour une capacité de 200 voyageurs : le véhicule sillonne les rues de l’agglomération sans prendre de passager.

Les 2 parcours retenus pour ces essais sont ceux des lignes C2 et C3, choisies pour leurs caractéristiques : passage d’ouvrage d’art comme le pont Lafayette, zone de retournement à Saint-Paul, contournement de la Place Guy Moquet à Vaulx-en-Velin, franchissement de la pente de la montée des Soldats ou encore insertion du véhicule dans le giratoire de la Place Foch à Caluire.

Ces essais ont pour objectif d’évaluer la compatibilité du gabarit du véhicule, à circuler sur le réseau. Le SYTRAL dispose aujourd’hui de 55 trolleybus bus articulés. La première vague de renouvellement devrait démarrer à horizon 2020.

Partager sur Google+

Il y a 9 commentaires Ajoutez le vôtre

  • Luciano Jean Claude le 9 juin 2016 15h23

    Bonjour,
    Il faut peut être utiliser le vécu de la ville de Lucerne, ajouter les constatations que vous aurez pu faire après vos essais, ce qui devrait vous permettre de faire un choix serein.
    Si le poids de ce véhicule est de 32 t PTAC pour 200 places, il n’est pas plus lourd qu’un bus classique (rapport : poids /nombre de passager en moyenne).
    Toutes les nouveautés en matière de transport sont souvent sujet à des craintes exagérées. Il suffit de relire les articles de journaux du début du siècle dernier concernant l’arrivée du train!!
    Amicalement

  • Jacques DANNHAUSER le 4 juin 2016 9h10

    question poids de ce trolleybus, c’est le poids à l’essieu qui compte et non le poids total. Par contre, l’état des chaussées en ville est effectivement mauvais.

  • LTE Yoan le 4 juin 2016 8h36

    Bonjour,
    J’aimerais savoir pourquoi le trolley n’est pas testé sur le trajet de la C1 ?
    Cordialement

  • Lyon-St-Clair le 3 juin 2016 17h52

    À la personne qui s’inquiète du poids : N’oubliez pas que les Cristalis ont un tonnage à l’essieu délirant, j’ignore quel est celui du LighTram, mais je doute qu’il soit aussi délirant.

  • desrayaud paul le 2 juin 2016 9h16

    Pour la C3, plutôt qu’un bus XXL pourquoi pas un tramway T8 ou T7 qui me semble moins urgente sur Debourg Hôpitaux Est. Ces bus sont de vraies boîtes à sardine irrespirable en été, très compliquées pour les personnes avec poussette en période de pointe… . Côté Villeurbanne, les quartiers Léon Blum, Gare de Villeurbanne, Grandlément connaissent actuellement un gros boom immobilier qui s’étend jusqu’à Vaulx-la-Soie et Bonnevay. Il en est de même de l’autre côté du périphérique côté canal. Ce n’est pas avec ce genre de bus qu’on incitera les gens à prendre les transports en communs. L’enquête sur la pollution aux particules fines plaçant Villeurbanne au niveau de celui de la Mulatière et avant Lyon et Paris, je pense qu’il faut aller vers des transport en commun de type Tramway ou Métro ou mixant les deux. Pensez à nos enfants villeurbannais qui sont de plus en plus nombreux à devoir prendre des traitements médicaux pour des soucis respiratoires !

    • mobiles@sytral.fr le 2 juin 2016 9h40

      Bonjour,
      La ligne C3 est exploitée avec des trolleybus qui, comme les tramways, sont des véhicules électriques qui ne produisent pas de pollution atmosphérique. Les véhicules récents sont très confortables et le test actuel concerne des véhicules de grandes capacités.
      Le réseau TCL se caractérise notamment par le fait que 3 voyages sur 4 sont effectués sur un mode électrique, et ne détériore pas la qualité de l’air de notre territoire.
      Cordialement

  • ANTOINE le 1 juin 2016 19h47

    Le C3 Crystalis c’est déjà 17 tonnes à vide. Ce trolleybus XXL, c’est 32 tonnes! Or la chaussée ne supporte déjà pas les passages répétées des ces mastodontes. Il n’est qu’à voir l’état de celle qui entoure la place des Terreaux ainsi que le cours Lafayette tous le long du parcours. Cette aberration sur roue sera certainement la dernière étape avant une ligne de tramway et encore mieux un métro…dans 10 ou 20 ans.

  • Pinatel Renaud le 1 juin 2016 19h16

    J’aime les TCL

Revenir en haut de page