Le déplacement du terminus actuel de T2, Perrache, jusqu’à la station Suchet, 300 mètres plus loin sur le cours Charlemagne, est utile à plus d’un titre. Le projet permet d’améliorer l’exploitation de la ligne : la station Perrache, commune aux lignes T1 et T2, est saturée et l’infrastructure unique de retournement (la « virgule ») contraint actuellement l’exploitation des deux lignes.

A côté des deux quais de T1 de la station Suchet, seront créés deux espaces de retournement pour T2. Cela permettra notamment d’améliorer la fréquence des rames en heures de pointe. Cet aménagement s’inscrit dans le projet global de restructuration du centre d’échanges de Lyon Perrache. Le secteur de la place des archives est promis à un fort développement notamment avec l’arrivée de la faculté catholique. On estime que 3 000 voyageurs quotidiens utiliseront le nouveau terminus dès sa mise en service en 2019.

Par ailleurs, c’est l’occasion de rendre « piétonniers » les 160 premiers mètres du cours Charlemagne (entre la gare et la station Suchet) et de désengorger ainsi l’espace public, d’améliorer les relations entre Sud et Nord de la presqu’île puisque la voûte aujourd’hui empruntée par les véhicules particuliers sera rendue aux piétons et modes doux.

Ce projet va largement améliorer le quartier en redistribuant ses fonctionnalités. Il sera abordé au cours de la concertation publique organisée par la SPL Lyon Confluence de mi-mai à mi-juillet. Une réunion publique sera organisée au mois de juin.

Le point avec Michel Burgat, responsable du projet.

Partager sur Google+