Le comité syndical du SYTRAL du 21 février 2020 a décidé de résilier la concession Rhônexpress et de reprendre l’exploitation du service sur les bases suivantes :

 liberté d’organisation du service, pour l’adapter notamment aux contraintes identifiées à court et moyen terme
 maîtrise du temps de parcours
 liberté tarifaire autorisant une baisse des tarifs payés par les usagers
 liberté d’adaptation, de création et d’exploitation de lignes alternatives de desserte de la plateforme aéroportuaire et de maillage du quadrant Centre-Est lyonnais.

Un préavis d’au moins 8 mois à compter de la notification de la décision de résiliation devra être respecté.

Le coût total de la résiliation de la Concession est estimé à 32 M€

Partager cet article

Partager sur Google+

Il y a 8 commentaires Ajoutez le vôtre

  • Alexandre le 10 mars 2020 20h52

    « Le coût total de la résiliation de la Concession est estimé à 32 M€ »

    Et s’il y a baisse du trafic aérien, et donc de la ligne, quel sera le montant de l’addition ?…

  • Françoise Hugues le 10 mars 2020 18h51

    Tout à fait d’accord, ras le bol de ce monopole, les dindons de la farce, ce sont les consommateurs, les citoyens et les contribuables. Bravo à ceux qui ont œuvré à annuler ce contrat semble-t-il très mal négocié…

  • Jean Claude Broussier le 10 mars 2020 18h03

    Bonjour
    Maintenant que le contrat est caduc, n’est-il pas envisageable de prolonger dans l’avenir la ligne T3 jusqu’à St Exupéry en coordination avec RhônExpress, ce qui règlerait définitivement le litige qui divise les 2 sociétés et permettrait en même temps un renouvellement des rames « Stadler » qui cumulent le kilométrage
    Merci de votre avis

    • mobiles@sytral.fr le 11 mars 2020 16h50

      Bonjour,

      Il appartiendra au prochain exécutif du SYTRAL de mettre en oeuvre de nouvelles dessertes de l’aéroport.

      Cordialement

  • Culator Jean le 10 mars 2020 17h07

    Bonjour
    Il est annoncé un coût pour le Sytral autrement dit la collectivité autrement dit les contribuables de 32M€. Il serait intéressant de savoir ce que couvrent ces 32 millions : les ouvrages ainsi que le matériel non encore amortis par le concessionnaire ? La perte financière pour celui-ci ? Dans tout contrat de concession figure une clause d’indemnisation du concessionnaire lorsque le contrat est rompu par l’autorité concédante sans faute du concessionnaire.
    Quid également de l’exploitation de la ligne qui jusqu’à présent était sous-traitée par le concessionnaire à un exploitant, CFTA Rhône, filiale de Transdev ? Ce coût est-il inclus dans les 32M€, si oui pour combien d’années ?
    Annoncer que le prix du titre de transport pour aller à l’aéroport coûtera moins cher, c’est bien. Dire combien cela coûtera au total pour la Collectivité, c’est encore mieux.
    Merci.

  • Gervais Rémy le 10 mars 2020 15h31

    Je prenais toujours à l’avance plusieurs tickets A/R 2 mois à l’avance, tellement c’était cher. Il m’en reste et je refuse de les utiliser alors que la ligne « gratuite » TCL réapparaît. Comment me les faire rembourser ?

    • mobiles@sytral.fr le 11 mars 2020 16h52

      Bonjour,

      Nous vous invitons à prendre contact avec le service commercial de Rhônexpress pour la question d’un éventuel remboursement.

      Cordialement

  • BERNARD-GODET Laure le 10 mars 2020 14h39

    Bonjour,
    C’est une bonne nouvelle. Cela devrait permettre aux usagers d’accéder à l’aéroport rapidement et à un tarif plus accessible. Les tarifs actuels sont vraiment un problème, d’autant plus, qu’il est difficile d’en comprendre les raisons … Rhônexpress propose, d’après mes informations, un service de taxi gratuit en cas de retard de vol qui ferait arriver le voyageur après la fermeture de la ligne de tramway, mais est-ce une explication suffisante ? … Vous aviez déjà bien progressé en proposant une liaison en bus vers cette zone. Bien cordialement.

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page