On rêve tous, sans s’en souvenir, sans vraiment comprendre l’importance et le sens de ces voyages quotidiens aux limites de la conscience… Mauvais ou doux, étranges, évanescents… Les rêves sont utiles.

Inaccessibles, à tel point qu’on désigne comme tels d’improbables buts ou de lointains et heureux souvenirs, ils inspirent. Certains rêves, les plus fous et les mieux partagés, prennent la dimension de messages universels de paix.

Variations autour des rêves avec, entre autres, Beck, Bobby Womack, Parov Stelar, Pink Martini, Depeche Mode, Kate Bush ou encore John Lennon…

 

Partager sur Google+

Les commentaires sont fermés pour cet article...

Revenir en haut de page