Les portions urbaines des autoroutes A6 et A7 deviennent M6 et M7. L’occasion d’abaisser la vitesse de circulation à 70 km/heure maximum, de favoriser l’usage des transports en commun et du covoiturage sur des voies réservées. Ou comment la Métropole de Lyon et le  SYTRAL proposent de nouvelles solutions efficaces pour inciter le transfert modal aux entrées Nord et Sud de la ville.

Thomas Teillon, directeur adjoint de l’exploitation du SYTRAL évalue le dispositif en place depuis fin août sur M6 et présente l’étape à venir sur M7.

M6, au nord entre Dardilly / Limonest et les quais de Saône

Les aménagements sont  :

  • Création d’un parking relais multimodal de 150 places ouvert aux clients TCL près de l’échangeur de la Porte de Lyon ;
  • Création de la nouvelle ligne de bus express 10 E entre le parc relais de La Garde et la gare de Vaise. Temps de trajet : 25 minutes ;
  • Création d’un couloir de bus ;
  • Mise en place expérimentale d’une voie de circulation réservée aux véhicules à occupation multiples dont le covoiturage (véhicules transportant au moins 2 personnes), aux taxis et aux véhicules électriques ;
  • Création d’un aménagement paysager spécifique pour marquer la transition entre l’autoroute et l’entrée dans la partie urbaine.

M7, au sud entre les quais de Saône et Pierre-Bénite

La partie sud va des quais de Saône à Lyon jusqu’à l’échangeur avec l’A450 à Pierre-Bénite. Les aménagements à venir sont les suivants :

  • Création d’une voie réservée aux bus et aux covoitureurs (expérimentation) ;
  • Création d’une ligne de bus express pour relier le futur pôle multimodal d’Yvours à Irigny (doté d’un parc relais) à la place Bellecour. Temps de parcours estimé : 20 minutes ;
  • Aménagement d’aires et d’arrêts de covoiturages pour faciliter la prise et la dépose des passagers ;
  • Réaménagement du quai Perrache entre les rues du Bélier et Casimir Perrier avec un trottoir élargi, des plantations d’arbres et la création d’une piste cyclable ;
  • Prolongement de la piste cyclable du quai Perrache avec un itinéraire sécurisé qui emprunte le pont de La Mulatière, rejoint la station du métro B de la gare d’Oullins et se poursuit jusqu’à Pierre-Bénite. Longueur totale : 4,6 km ;
  • Création d’un aménagement paysager spécifique similaire à la partie nord pour marquer l’entrée dans la partie urbaine.

Partager cet article

Partager sur Google+

Il y a 2 commentaires Ajoutez le vôtre

  • BRO69 le 8 octobre 2020 0h13

    A priori assez favorable aux projet M6 et M7 ; toutefois, toute la circulation va se reporter sur l’A46 (rocade est) ; qu’est-il prévu pour limiter les nuisances que vont supporter les populations des communes de l’est lyonnais (pollution et accidents) ? une limitation de la vitesse ? un contrôle strict des vitesses des poids lourds qui ne sont jamais respectées ? une interdiction de doubler pour les poids lourds dans le secteur de l’agglomération ? la mise en place de radars de section qui calculent la vitesse en fonction du temps mis pour parcourir une section ?

  • Ded Serrut le 7 octobre 2020 21h15

    Qu’attend la collectivité pour créer un nouveau pont sur la Saône à La Mulatière, (entre le pont existant et celui de la voie ferrée) à l’image du pont Raymond Barre sur le Rhône, réservé aux transports en commun, aux piétons et aux deux roues non motorisés

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page