On a désormais 6 mois de recul sur l’expérimentation Navly, la première desserte de transport en commun par un véhicule électrique entièrement autonome, exploitée à Lyon Confluence.

Premier enseignement, il y a un véritable engouement du public – avec 9 000 voyages effectués – et des délégations françaises et internationales (une quinzaine). Navly constitue presque une « attraction touristique » avec des pics de fréquentation lors des vacances, jours fériés et autres ponts !

Si quelques ajustements techniques ont été nécessaires (notamment sur les freinages), les clients apprécient l’expérience et la cohabitation avec les piétons et les autres modes est très satisfaisante.

Pascal Jacquesson, directeur général de Keolis Lyon et président de Navya, fait le point.

Partager sur Google+

Il y a 1 commentaire Ajoutez le vôtre

  • seb F. le 15 mars 2017 18h31

    Ce qui nous donne en gros 50 voyageurs par jour ! Youhouuu ! Quel succès 😉

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page