Cela parait pour le moins attendu : l’hiver il fait généralement froid ! Et l’été, il fait chaud !

Mais des phénomènes de températures extrêmes, comme la dernière canicule, qui se prolongent sur plusieurs jours semblent plus nombreux et de moins en moins bien tolérés…

Tout le monde s’en plaint, et naturellement les usagers des transports dont le confort est moindre.

Jérôme Berthonneau, directeur de l’exploitation du réseau TCL, nous rappelle comment le réseau s’adapte et quelles précautions prennent les agents pour que le service ne soit pas affecté.

Puis il évoque les conditions de confort des usagers qui dépendent surtout de l’ancienneté du matériel roulant. Aujourd’hui tramways et bus sont climatisés, mais pas les métros qui ont tous plus de 25 ans.

Partager sur Google+

Il y a 8 commentaires Ajoutez le vôtre

  • BOVAGNET-MIGNON JACQUES le 12 juillet 2017 18h03

    Bonjour,
    idée en attendant les nouvelles rames en 2020 ….. les vitres des wagons des métros n’ont aucune ouverture (sauf la cabine des conducteurs heureusement pour eux !) comme dans des véhicules climatisés (mais sans l’être) pourquoi ne pas pratiquer quelques ouvertures dans les vitres des wagons pour permettre à l’air de rentrer (actuellement il n’y a que 2 ouvertures en bas de caisse de chaque côté des wagons) – ouvertures ne permettant pas de passer les mains ou de laisser passer des objets évidemment
    Qu’en pensez vous ?

  • BOVAGNET-MIGNON Jacques le 10 juillet 2017 18h16

    Ne pourrait on pas avant 2020 et l’arrivée des nouvelles rames de métro (qui ne sont d’ailleurs pas prévues pour la ligne A ??? je crois) … faire des « minies » fenêtres (ou ouvertures ?) au niveau du haut des vitres de quelques fenêtres par wagon pour permettre une « rentrée d’air » (sans pouvoir passer les mains ou des objets …) dans les rames des lignes A et B lorsque le métro circule ?? (comme dans d’autres métros ailleurs dont Paris) car il n’y a que les petites ouvertures à l’avant droit et gauche des wagons comme prises d’air – en effet les vitres sont prévues comme pour des véhicules climatisés (sans ouverture) mais sans climatisation …. ce qui permettrait de soulager le très gros inconfort sans avoir besoin de rajouter des moyens techniques complexes
    Merci de votre avis

  • PAUL Gabriel le 4 juillet 2017 22h26

    Que de Bla Bla Bla .
    Investissement pour la climatisation des stations de METRO néant.
    Le SYTRAL préfère se désendetter, plutôt que d’investir dans le confort des usagers.
    Je rappelle que la dette du SYTRAL était de 1370 millions d’euros au 31/12/2006, il n’est plus que de 883 millions d’euros au 31/12/2016 soit une diminution de 487 millions d’euros.
    Cet argent aurait pu être réemprunté à des taux très bas vus le AA des agences de notation.
    Cet argent aurait permis de réaliser la climatisation, mais aussi, d’anticiper la réalisation des programmes en cour (Métro B St GENIS, T6, etc.) et autres afin d’améliorer les performances des transports en commun de la METROPOLE et le service aux utilisateurs.

  • Chaufferin Monique le 4 juillet 2017 20h14

    Bonjour,
    Quand est-ce que le métro A sera climatisé ?
    Celui de Paris l’est et on se demande bien pourquoi on est obligé de supporter une chaleur pareille l’été. Et je ne parle pas seulement des jours de canicule !
    C’est étouffant, les odeurs sont insupportables.
    MC.

  • GOIN Gilles le 4 juillet 2017 9h39

    Les chauffeurs de bus ne pensent pas toujours à mettre la climatisation en fonctionnement.
    GG

  • Bek le 3 juillet 2017 19h06

    Bonjour,
    Savez vous si vous allez vous proqurer de nouveau bus, (si oui lequel et quand ?)

    • mobiles@sytral.fr le 5 juillet 2017 15h48

      Bonjour,
      La flotte de bus du réseau TCL se renouvelle chaque année d’environ 50 nouveaux véhicules.
      Cordialement

  • Possety Andrée le 3 juillet 2017 13h48

    Je ne pense pas que les C20 et C19 soient climatisés, car je m’en serai rendu compte lors des dernières très chaudes journées de juin, lorsqu’à quelques jours d’intervalle j’ai emprunté ces deux lignes; dans les bus pas un brin d’air ou si peu… chacun était un mouchoir à la main pour éponger sa transpiration perlant sur nos visages. Je plaint les chauffeurs de travailler dans ces conditions !

    Ded

Ajoutez votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués par *

Revenir en haut de page